Témoigner du Coeur de Jésus sur le net !

Cette semaine, c’est autour du diocèse d’Agen, dans la revue Catho 49, de parler de Lights in the Dark, avec le témoignage de Jean-Baptiste à propos de l’évangélisation avec le coeur de Jésus.

Mon cheminement avec le coeur de Jésus

Ce n’est pas moi qui suis venu au coeur de Jésus, mais le coeur de Jésus qui est venu à moi. D’une manière toute simple : par mon épouse Marie. Elle m’avait déjà beaucoup parlé de la miséricorde, que je comprenais encore mal, mais j’acceptais volontiers que notre mariage soit sous cet égide. Ainsi, nous avons choisi comme Évangile l’eau et le sang jaillis du Sacré Coeur de Jésus, et nous avons inscrit ce verset dans nos alliances (Jn 19,33-17). Après tout, nous, pauvres pécheurs, pouvions demander à Jésus, par miséricorde, de conduire notre nouvelle vie d’époux ! Je peux en témoigner : très tourné vers ma petite personne, j’étais un pauvre petit pécheur. La miséricorde m’a touché, m’a purifié, et maintenant, j’ai envie de la transmettre aux autres ! Depuis, nous sommes tous les deux engagés dans la Communauté de l’Emmanuel, portée par la spiritualité du coeur de Jésus de Paray-le-Monial.

Au fur et à mesure, j’ai mieux compris comment la miséricorde pouvait être présente au coeur de notre vie : c’est Dieu qui se penche avec son coeur sur notre misère et nous donne un débordement d’amour qui vient laver toutes nos faiblesses, tous nos égarements et nous inonder de sa joie !

Évangéliser avec miséricorde

Déjà passionné par la mission première de l’Église, (-qui consiste à annoncer le Christ, proposer la foi, sans l’imposer -) sur le continent numérique, je me suis demandé comment la miséricorde pouvait m’y aider. Quand, avec d’autres amis, nous avons lancé en septembre 2015 Lights in the Dark, une association pour évangéliser sur Internet, nous avons répondu à l’appel du pape François pour l’année de la miséricorde, en ouvrant le site missionmisericorde.com. Chacun peut (encore) y recevoir une OEuvre de Miséricorde corporelle ou spirituelle, de façon aléatoire : l’algorithme semble branché sur l’Esprit Saint, si nous en jugeons par les nombreux témoignages reçus. Nous essayons d’accueillir les internautes avec un coeur de miséricorde. C’est une urgence « vitale », même si cela passe par notre pauvreté d’e-missionnaires, employés comme « serviteurs inutiles » pour transmettre un message qui nous dépasse complètement. À nous d’aider le visiteur du soir, le Nicodème de passage, à faire un pas de plus vers le Christ !

Déployer la miséricorde sur le net !

Sur l’un de nos sites Internet, lavieapreslamort.com, la miséricorde touche beaucoup d’internautes. Ainsi, dans un de ses articles, nous avons intégré un clip vidéo qui met en musique la parabole du fils prodigue, avec le passage biblique publié en dessous. Ce clip tire souvent des larmes aux internautes, quelles que soient leurs croyances : musulmans, athées, personnes en recherche… Comme cette jeune femme de 34 ans, Isabelle, qui a survécu à un grave accident de la route, dix-sept ans plus tôt. Récemment, nous disait-elle, elle a déposé une prière « à Marie » dans une église. Puis elle est tombée sur notre site, où nous proposons un outil de discussion instantanée (chat’), un moyen pour échanger avec un de nos e-missionnaires bénévoles. Très touchée par le clip et une longue discussion en direct dans laquelle nous lui confirmons l’amour de Jésus pour elle, elle s’est mise à pleurer et nous a dit : « Merci pour cette conversation qui me fait beaucoup de bien. J’espère pouvoir rencontrer Jésus ! » (un de nos nombreux témoignages tirés de notre livre Évangéliser sur Internet, mode d’emploi*).

En évangélisant sur Internet, nous entrons en relation avec des personnes très loin de nous, très loin de notre culture, très loin de notre mode de vie. Très loin, aussi, souvent, du bonheur de connaître le Christ. Ce sont souvent des personnes blessées par la vie, des accidentés de la route, parfois même des personnes « au bout du rouleau ». Jésus voudrait qu’on les amène à Lui. Par miséricorde. Aller « aux périphéries de l’Église » comme dit le Pape François.

En ces temps où le confinement nous a fait comprendre l’importance d’Internet pour l’évangélisation, nous sommes chacun appelés à prendre à coeur cette mission et à y trouver notre place pour faire briller la Lumière et la Miséricorde du Christ dans les ténèbres.

Jean-Baptiste Maillard

N.B : Pour apprendre à évangéliser sur Internet, vous pouvez suivre le MOOC (7 vidéos de 15 minutes) avec notre académie sur www.academiesaintefaustine.com. Lights in the Dark se déplace aussi pour des formations dans les
diocèses sur demande (nous contacter). (*) Évangéliser sur Internet, mode d’emploi, Éditions des Béatitudes, 2019.

Encore un mot...
Notre association ne vit que de dons. Pour nous aider à transformer des vies grâce à Internet, faites un don, maintenant : cliquez ici pour faire un don.

Poster un commentaire