Réussite du 1er week-end Lights in the Dark !

Plus de 30 participants, venus de toute la France, ont participé, le week-end dernier, à la rencontre de Lights in The Dark pour se former et devenir e-missionnaire du continent numérique. (Voir l’album-photos sur notre page Facebook.)

Au lendemain d’une interview sur RCF et d’un portrait dans Famille chrétienne, 32 personnes sont venues de toute la France, de Toulouse à Ouistreham en passant par Saint-Etienne ou Nice (voir carte ci-contre). Au programme, temps de prière (messes, adorations), fondamentaux de l’évangélisation par Internet, ateliers sur le live chat’ et notre projet Corpsfeminin.com, veillée d’évangélisation avec témoignages, partages fraternels. Les apprentis e-missionnaires ont parfaitement joué le jeu : de nombreuses interactions avec les intervenants et la richesse des échanges ont permis d’aller en profondeur, sur un sujet pas toujours facile, dangers compris…

Pour l’atelier live chat’ – point d’orgue du week-end – de nombreux exemples ont pu être donnés : ainsi Mathéo, lycéen,  tombé sur le site L’Inquisition sur les nuls et qui a voulu poser une question, expliquant qu’il avait demandé le baptême dans une lettre au Vatican… Ou Gaétane, canadienne d’Ottawa, coryant en la réincarnation : en tombant sur La vie après la mort.com, elle a aussi voulu ‘jaser’ sur le live chat’, comme on dit là-bas…

Cette formation, première du genre – à notre connaissance – est appelée à être donnée dans d’autres diocèses ou mouvements d’Eglise, déclinée selon les demandes. Elle répond à une demande croissance des chrétiens pour se former à témoigner du Christ sur le net.

Nous interviendrons ainsi le 31 janvier prochain à l’aumônerie de la catho de Lille, en mars à l’école d’évangélisation Cap Missio de Montpellier et le 7 avril à Valence. Avis aux prochains e-missionnaires qui nous rejoindront !

 

 

 

 

 

Encore un mot...
Notre association ne vit que de dons. Pour nous aider à transformer des vies grâce à Internet, faites un don, maintenant : cliquez ici pour faire un don.

Un commentaire.

  1. Jean Michel

    bravo, et union de priere.

    Répondre

Poster un commentaire