Notre mission

bg-services

Lights in the Dark est une communauté d’e-missionnaires catholiques du monde entier, du Mexique à l’Ouzbékistan en passant par la Suisse, Israël ou encore le Sénégal ! Son nom est inspiré par la prophétie d’Isaïe : « le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière. » (Isaïe 9,1)

.

Une mission d’évangélisation

Annoncer le Christ à tous, c’est la mission première de l’Eglise et des catholiques. A l’heure du Big Data et ses milliards de données à travers le monde, il est exclu que Dieu en soit absent. Comme le disait Jean-Paul II en l’an 2000, dans le premier texte de l’Eglise sur l’évangélisation par Internet, « Là où il n’y a pas de place pour Dieu, il n’y a pas de place pour l’homme ».

Light in the Dark veut être en mesure de bâtir une cathédrale numérique qui annonce les messages universels de l’Evangile sur Internet, et qui soit capable de répondre à toutes les questions de nos contemporains sur la foi chrétienne. A l’appel de Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, en 2016, nous nous donnons pour objectif de créer cette cathédrale et de dessiner les chemins nécessaires pour la rendre accessible, en faisant grandir et en coordonnant la communauté des missionnaires du très vaste « continent numérique ».

Plus de 300 personnes sont aujourd’hui mobilisées autour de cette mission : contribution sous toutes ses formes à nos sites d’évangélisation, au live-chat, à l’innovation numérique avec le lab Saint Maximilien Kolbe, à la formation avec l’académie Sainte Faustine, à notre forum annuel e-Mission.

Trois grands axes de développement

Les e-missionnaires Light in the Dark travaillent sur trois grands axes :

  1. 
l’évangélisation aux périphéries d’Internet, en étoffant notre « offre » actuellement composée d’une douzaine de sites tout en lançant de nouveaux projets
  2. la formation continue de chacun des e-missionnaires, avec notre académie
  3. l’innovation numérique, essentielle à la poursuite de notre mission, avec notre lab.

 Cette communauté de 300 personnes est notre grand point fort.

Light in the Dark s’appuie sur tous ces talents pour monter rapidement des projets ad hoc, le plus souvent en lien avec l’actualité, toujours destinés spécifiquement à ceux qui sont loin de l’Eglise, comme par exemple des sites en éclairage de séries télé ou de films touchant à la foi, lancés toujours à temps ! Grâce à un bon référencement naturel, une forte présence dans les réseaux sociaux et de nombreuses retombées médiatiques, nos sites touchent plusieurs dizaines de milliers de personnes chaque année.

Une mission globale

Notre mission globale est incarnée : au-delà de l’écran et des échanges par tchat, nous proposons aux internautes une rencontre « In Real Life » qui s’appuie sur un réseau-relais local, dans le monde entier. Ainsi commence une véritable évangélisation !


Ainsi, notre dernier site mis en ligne au moment de la Toussaint, Lavieapreslamort.com, remporte un franc succès auprès de nombreux internautes non-croyants, qui entrent chaque jour en contact avec nous pour nous poser leurs questions existentielles (5000 visites au lancement du site, bientôt sur la 1ère page de Google). Aujourd’hui, une douzaine de sites crées par Light in the Dark sont en service. D’autres projets sont en cours, comme Corpsfeminin.com avec lequel nous souhaitons mettre en lumière l’anthropologie chrétienne sur l’homme et la femme, mais dans un language compréhensible des non-cathos, sous une forme la plus belle possible.

Un modèle économique pragmatique

Tous nos services sont gratuits, mais leur fonctionnement à un coût. Le modèle économique de Light in the Dark repose exclusivement sur le don, comme toutes les missions d’évangélisation de l’Eglise depuis 2000 ans. La providence est déjà au rendez-vous, avec des donateurs à Hong-Kong, Londres ou New-York ! 
Il y a urgence à témoigner de notre foi : nous pouvons tous être acteurs !

Nous rejoindre

Dernières nouvelles

Nous soutenir

Abonnez-vous à notre newsletter

Sur Facebook

cliquez !

Prochains évènements

Twitter