Une proposition d été à ne pas manquer


 

Une proposition pour l’été à saisir pour tous les e.missionnaires qui le peuvent !

Comme l’année dernière nous rejoignons les membres de la Communauté AIN KAREM pour les accompagner durant leur mission de rue de l’Assomption.

Une forme passionnante et profonde de retraite active.

La prière rythme la journée, la formation l’enrichit, et l’action (deux heures de mission de rue durant l’après midi) lui donne une ampleur exceptionnelle.

Alors n’hésitez pas à nous rejoindre !

Nous profiterons également de ces quelques jours pour avoir ensemble des temps d’échanges, de partage mais également d’enseignement sur notre propre mission sur le continent numérique.

Pour vous préinscrire, il vous suffit de suivre ce lien : https://lite.framacalc.org/9h76-5ewxcwq1srmissionbiarritz082020litd

Cette proposition étant bien évidemment soumise à l’évolution de la pandémie due au Coronavirus

 

 

POUR CEUX QUI S’INTERROGENT . . . . UN  PETIT TÉMOIGNAGE :

LITD : Aviez-vous déjà participé à une mission de rue ?

Marguerite : Non et je dois avouer que j’étais relativement inquiète à l’idée de témoigner de ma foi à des inconnus. C’est une situation inconfortable, que dire, comment le dire ?

LITD : Cette appréhension légitime a-t-elle disparu ?

Marguerite : Oui, parce que l’ambiance de la mission est très chaleureuse, très fraternelle. Oui également parce que la journée est bien organisée. Ainsi j’ai aimé la commencer par ce temps de prière à la maison diocésaine sous la conduite des Pères d’Ain Karem. J’ai beaucoup appris aussi durant les ateliers qui suivaient : ce qu’il fallait dire ou ne pas faire. Et surtout OUI, parce que je me suis dépassée en acceptant de témoigner de ma foi profonde aux autres.

LITD : Donc c’est plutôt positif comme expérience ?

Marguerite : Je n’ai aucune hésitation pour répondre que c’est une expérience décapante que je ne peux que recommander. J’ai eu la chance d’être envoyée au Rocher de la Vierge. C’est un site merveilleux ! La foule y est nombreuse. Nous offrions des chapelets et des médailles de la rue du Bac. Cette entrée en matière permettait de nombreux échanges et au fur et à mesure des rencontres, j’ai osé m’ouvrir aux autres, leur dire ma Foi, mon Amour pour le Seigneur et au final témoigner de ma joie d’être là avec eux sous le regard de la Vierge du Rocher.

LITD : Allez-vous y retourner ?

Marguerite : Évidemment ! Témoigner de sa foi est un enrichissement personnel, une grâce ! Cela oblige à creuser un peu, à découvrir l’essentiel : l’Amour de Dieu pour nous tous. La mission de Biarritz a ainsi vraiment nourri mon quotidien durant toute cette année.

 

Encore un mot...
Notre association ne vit que de dons. Pour nous aider à transformer des vies grâce à Internet, faites un don, maintenant : cliquez ici pour faire un don.

Poster un commentaire