Travailler à la mission en sa présence

« Mes enfants très chers, Jésus veut que je vous dise encore combien il a d´amour pour chacun d´entre vous, au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer. Je m´inquiète de ce que certains d´entre vous n´aient pas encore vraiment rencontré Jésus seul à seul : vous et Jésus seulement…avez-vous perçu – avec les yeux de l´âme – avec quel amour il vous regarde ? Avez-vous vraiment fait connaissance avec Jésus vivant, non à partir de livres mais pour l´avoir hébergé dans votre cœur ? Avez-vous entendu ses mots d´amour ? Demandez-en la grâce : il a l´ardent désir de vous la donner.(Il veut vous dire) pas seulement qu´il vous aime, mais davantage : qu´il vous désire ardemment. Vous lui manquez quand vous ne vous approchez pas de lui. Il a soif de vous. » Testament spirituel – Mère Thérèsa

 

Mane nobiscum Domine  » « …. Il y a un aspect qui, plus que tous les autres, met notre foi à l’épreuve, à savoir celui du mystère de la présence « réelle ». “Avec toute la tradition de l’Église, nous croyons que, sous les espèces eucharistiques, Jésus est réellement présent. Il s’agit d’une présence qui — comme l’a si bien expliqué le Pape Paul VI — est dite « réelle » ..en vertu de cette présence, le Christ tout entier se rend substantiellement présent dans la réalité de son corps et de son sang. C’est pourquoi la foi nous demande de nous tenir devant l’Eucharistie avec la conscience que nous sommes devant le Christ lui-même. (MND §16) Saint Jean-Paul II

 

« Avons-nous donné des fleurs avant le pain ? » Armand MARQUISET – Petit Frères des Pauvres

 

Encore un mot...
Notre association ne vit que de dons. Pour nous aider à transformer des vies grâce à Internet, faites un don, maintenant : cliquez ici pour faire un don.

Poster un commentaire